billboard-cover-story-macklemore-ryan-lewis-650-430

Je n'aime pas le rap, que ce soit clair. Je vais être caricaturale mais les rigolos qui ne savent pas aligner trois mots sans faire des fautes de syntaxe et qui sont aussi poétiques que des fers à repasser, ce n'est pas mon truc.

Avec le tandem Macklemore et Ryan Lewis, c'est différent parce qu'il y a un propos. Je ne vais pas revenir sur des chansons comme Same Love ou White Priviledge II parce que ce n'est pas un blog de musique. Celle qui m'intéresse est Wings : elle incarne musicalement le rythme d'un récit (et plus particulièrement la nouvelle à chute). Le début est lent, comme pour poser l'histoire et les personnages, puis le tempo est plus saccadé et accélère de plus en plus, la tension monte jusqu'au climax... Et chute ! Puis les refrains et interludes musicaux entretiennent une sorte de boucle pour mener l'histoire à sa conclusion.

J'adore cette chanson parce que je la trouve très littéraire. Pas nécessairement dans son contenu (qui n'est d'ailleurs pas inintéressant) mais dans sa construction et sa gestion du rythme. Et c'est très inspirant! J'ai juste à me laisser porter par la musique...

Voici le lien, pour celles et ceux qui seraient curieux de la découvrir.

Macklemore x Ryan Lewis "WINGS" Official Music Video

P.S En ce moment, j'ai des soucis avec les publications et les éditions des articles sur le blog (je vous passe les détails mais il m'est arrivé de passer plus d'une heure à insérer trois photos ou de voir mes brouillons publiés alors que mon article n'était pas terminé), ce qui explique mon manque de motivation à écrire plus. J'espère aussi que je suis la seule impactée et que vous, amis lecteurs, vous n'êtes pas dérangés par mes manipulations désespérées ! Il se peut donc que je change de plateforme très bientôt parce que j'en ai assez de perdre mon temps depuis six ou sept mois