typewriter-472850_1280

Je m'y prends un peu à l'avance, mais je doute que les deux semaines qui me séparent de la fin d'année changent énormément ce que j'ai à raconter. 

En ce qui concerne l’écriture, je suis assez contente de 2016. J’ai tenu mes objectifs concernant L’Empyrée et le texte est en cours de bêta-lecture (d'ailleurs, vous pouvez toujours en lire le début sur Scribay). J’ai bon espoir d’y poser le point final fin décembre ou début janvier. Cette année, j’ai même eu le loisir d’écrire un autre roman, Contralto, qui est également parti en bêta-lecture (même si le texte se trouve à un stade moins avancé que celui de L’Empyrée). Iokanaan est toujours dans les cartons, à la recherche d’un gentil éditeur. L’Inconsolé vit sa vie et me rend assez fière. Grâce à lui et au Petit Caveau, j’ai fait mes premières signatures en salon et c’était une expérience vraiment agréable, même pour une phobique sociale ! What’s next ? Outre la correction et l’envoi de certains textes, j’ai un projet de réécriture me trotte dans la tête. Je réfléchis à l’angle d’attaque et j’espère pouvoir commencer à travailler dessus au printemps. Et puis, j’espère pouvoir être présente à d’autres salons !

Au niveau de la lecture, je n’ai pas terminé mon challenge 2016, mais j’avais de bonnes excuses, je ne lis pas de SF ni de dystopies. Les titres « hors-catégorie » compensent pas mal ce manque et je suis ravie d’avoir retrouvé un rythme de lecture assez soutenu. Ma bibliothèque débordante est moins convaincue mais bon… Cette année, j’ai eu un gros coup de cœur pour l’écriture de Philippe Besson, notamment Vivre vite et En l’absence des hommes. C’est écrit de manière simple mais intelligente et profonde, et c’est un des rares auteurs qui a réussi à m’émouvoir (la seule autre doit être Fanny Flagg avec Beignets de tomates vertes). J’ai aussi adoré découvrir l’écriture de Sébastien Japrisot dans Un Long dimanche de fiançailles (merveilleusement adapté par Jeunet). Globalement, peu de titres m’ont déçue et si vous ne savez pas quoi lire, vous pouvez allègrement piocher dans les livres lus pour ce challenge. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, je vais me concocter un nouveau reading challenge pour 2017 !

Sinon, cette année, j'ai fait pas mal de découvertes musicales qui ont accompagné mes séances d'écriture dont Walking on cars, Rag'n'Bone Man, Lukas Graham, Raury... Les univers de ces artistes m'aident énormément à trouver la concentration idéale ou m'accompagnent parfaitement dans ce que je suis en train de construire. 

J'ai également pu bêta-lire quelques textes et c'est un exercice que j'aime énormément (même si c'est chronophage) parce que discuter d'un texte avec son auteur me paraît très enrichissant (pour l'auteur comme pour moi). ça me change de l'étude de textes d'auteurs morts qui ne peuvent pas me dire si mon interprétation est juste ou non! Si j'ai le temps, j'espère pouvoir me pencher sur d'autres bêta en 2017.

2016 a été une année bien remplie, finalement. Plus que je ne l'espérais!