Quand on évoque un écrivain, on imagine bien souvent un être intelligent, cultivé et beau gosse. Et généralement, cette impression sort tout droit d'un film qui a besoin d'idéaliser ou de glamouriser l'auteur (qui est en réalité une personne comme une autre). Je me suis donc amusée à opposer la vie d'un auteur telle qu'on la représente dans la fiction ou dans notre imaginaire collectif avec mon quotidien:

fleming_10

Movies : Terrasse ensoleillée d'une villa construite au bord de la Méditerranée. l'écrivain tapote sur son clavier (ou sa machine à écrire!), cigarette au coin du bec, des tasses de café s'accumulent sur son bureau. Il était bloqué mais maintenant, les mots coulent de façon fluide jusqu'à ce qu'il écrive "FIN" après deux heures de travail.

Life : Mon bureau en bordel, collé au mur, vue sur une bibliothèque. Ma concentration est à pleurer. J'ouvre et je ferme cinquante fois le fichier sur lequel je travaille depuis huit mois. J'ajoute un mot et j'enlève un point. Je mange du chocolat pour fêter mon avancée spectaculaire. Et puis je vais checker s'il n'y a pas une nouvelle actualité sur les réseaux sociaux. 

Movies : Premier envoi à la maison d'édition qui détient le monopole des publications de best sellers, premier succès. Signature du contrat avec coupette de champagne.

Life : Lettre de refus type de toutes les grandes maisons d'édition mais signature d'un contrat avec une petite structure. Je trinque avec moi-même au jus d'orange.

Movies : Ah c'est vous le grand écrivain? A quand le prochain roman ? J'adore ce que vous faites !

Life : Et sinon, tu fais quoi dans la vie ? Ou la remarque de la part d'un élève qui m'a bien fait rire : Les profs, ce sont des écrivains ratés, non ?

Movies : Matinée conférence de presse, interview télévisée le midi et cocktail en soirée.

Life : Boulot, boulot et soirée pyjama/chaussettes en moumoute devant Netflix.

Movies : Artiste maudit, mais au talent précoce, l'écrivain connaît une gloire fulgurante avant de tomber dans la déchéance la plus totale. Sa malédiction nourrit son oeuvre et on peut y ajouter une love story tragique pour plus de piment.

Life : Je suis comme tout le monde, j'ai une vie un peu chiante, pas franchement inspirante dans ce que j'écris, mais j'en suis parfaitement satisfaite.

 Et vous ? Plutôt movies ou life ?